... d'inventer l'école?

Non, non, ce n'était pas une idée folle et les enfants de Brandonnet ont retrouvé leur école avec un certain plaisir.

Lisons article de presse diffusé ce jour et ayons une pensée aimable pour l'institutrice et ses aides par ces temps de covid et d'obligations sanitaires.

Mais tout dans la bonne humeur!

 

 

 Brandonnet

En cette singulière rentrée 2020-2021, tenant compte des complications sanitaires dues au Covid 19, les enfants du village ont investi la cour et l’école du village sous la conduite d’Anne Parra, professeure des écoles. Les effectifs sont de 20 élèves, peut-être 21 en cours d’année qui se répartissent comme suit : 2 élèves en petite section, 4 en grande section, 1 en CP, 4 en CE1, 3 en CE2, 1 en CM1 et 5 en CM2. Une aide précieuse à l’enseignante est apportée par les deux assistantes ATSEM, Jeanne (le matin) et Cathy (l’après-midi). En attendant de possibles évolution dans le déroulement des mesures sanitaires, aucune activité extrascolaire n’est prévue dans l’immédiat sauf une sortie « pêche », découverte du milieu aquatique près d’un étang des environs. Un temps de piscine à Rieupeyroux devrait être mise en place en association avec l’école de Compolibat. Des sorties au gymnase de Montbazens sont au programme également avec Compolibat. Anne Parra dispensera des cours d’espagnol, Cathy des cours d’anglais et une intervenante est prévue pour des cours d’occitan.

En ce qui concerne les mesures Covid, ce sont essentiellement le lavage des mains et le port du masque pour les adultes. Le matin et le soir, le port du masque est obligatoire pour les parents accompagnant leurs enfants. Les élèves ont très bien assimilé les mesures barrières et Stéphanie, gérante du restaurant du village, assure la cantine où la distanciation n’est pas imposée.

Les enfants affectionnent sans difficultés le plaisir de retrouver les copains et copines après une année scolaire brutalement suspendue.

 

André Mouly